Catégories

Articles récents

Sportifs: trop d’efforts sont-ils nuisibles ?

Oui ! Une charge trop importante peut réduire vos performances.

En effet, au cours de l’entrainement d’innombrables lésions (micro-déchirures musculaires) apparaissent. Ce processus physiologique permet à votre corps de se régénérer et ainsi l’adaptation aux futures contraintes que vous lui imposerez : mécanisme de destruction/reconstruction, c’est l’adaptation.

Mécanisme de destruction/reconstruction, c’est l’adaptation.

Une réaction inflammatoire se met alors en place permettant l’élimination des cellules détruites et la remise en état (reconstruction) de structures altérées.

Une période de 48 à 72 heures est nécessaire afin de permettre ce cycle souvent accompagné de douleurs typiques : les fameuses courbatures.

Si l’on ne respecte pas ce temps physiologique de récupération alors on observe un état de « dépassement » (overreaching) chez l’athlète avec une diminution des performances sportives rapidement réversibles avec un peu de repos mais si l’on s’obstine c’est le « surentrainement » (overtraining syndrome) .

… digestion, sommeil, des cycles menstruelles peuvent être impactés par le surentrainement

Dans ces cas là, un état inflammatoire systémique permanent s’installe pouvant entrainer de multiples et non négligeables conséquences sur l’organisme :

  • des micro lésions structurales
  • une perturbation immunitaire à l’origine d’infections à répétition, d’allergies récurrentes …
  • un dérèglement de votre horloge interne : digestion difficile, perturbation du sommeil, troubles des cycles menstruelles et de l’humeur …

Notez aussi que certains types d’entrainements (excentrique notamment) sont plus fatigants pour l’organisme et nécessiteront un temps de récupération plus important.

Dans la plupart des cas, cet état est réversible et pour y remédier il vous faut :

=> respecter les phases de récupération
=> alléger les charges d’activité physique
=> optimisation de l’hygiène de vie (nutrition, sommeil…)

Rapprochez-vous de votre entraineur pour en discuter et en cas de persistance des symptômes ou de doute n’hésitez pas à consulter votre médecin.

2017-04-26T11:06:18+00:00 By |

Leave A Comment